Je bujote, tu bujotes…

Le Bullet Journal, ou « Bujo » est tout simplement l’utilisation d’un carnet et d’une plume (ou plusieurs) pour purger son cerveau et éviter la procrastination 😁 ou l’apitoiement !

J’ai découvert le bujo en octobre 2018 et je n’ai pas longtemps hésité à utiliser cette méthode qui m’a réconciliée avec l’écrit et éveillée ma créativité.

Ce mode de mise en page de la vie de tous les jours a été inventé ou démocratisé par Ryder Caroll, pour plus d’info sur ce designer 👉🏽https://bulletjournal.com/

J’ai toujours vu ma mère ou d’autres « grandes personnes » utiliser des cahiers ou des agendas pour les aider à planifier leurs vies de tous les jours, ou leurs budgets mensuels. Mais ces notes me paraissaient bien triste avec leurs gribouillis de type damier fait au stylo bleu ou noir sur la corne de la page utilisée 😄 – je n’ai d’ailleurs jamais vraiment utilisé d’agenda pour l’organisation de ma vie, mais plus des rappels par post it ou avec des gadgets modernes mais sans plus… le stockage d’information se passait plutôt dans mon cerveau, et on le sait, au plus on grandit (vieillit 😒 lol), au plus ce stockage devient audacieux et sans intérêt sain ! En d’autres termes, depuis un petit moment, j’avais l’impression que je passais beaucoup trop de temps à me rappeler de « ce que je devais faire »… et au plus ça allait, au plus le but du « devoir faire » devenait flou et était générateur de stress.

La réflexion faisait (et fait) évidemment partie de mon quotidien, mais du coup, il devenait inévitable que je pose tous ces faits et ces idées par écrit afin qu’ils s’organisent et se matérialisent vraiment dans ma vie. Etablir de vraies routines qui portent leurs fruits en leurs saisons…

Je m’inspire de la méthode « bujo » pour d’une part les routines inévitables de type budget mensuel, mais surtout mets en place des « trackers » ou des « goals » qui me permettent d’analyser et de rectifier (si besoin) des habitudes de vie, d’atteindre des objectifs et aussi de mieux me connaitre. Ne vous y trompez pas, le fait de tracer dans le mois ou l’année nos habitudes installées par coutume plutôt parfois que par choix, peut radicalement nous faire changer de façon de faire… et même si l’on croit se connaitre par coeur et faire les bonnes choses …

Le fait d’écrire provoque aussi une sorte d’accomplissement, un acte qui marque un début ou une fin. Emotionnellement, on libère quelque chose qui amène petit à petit vers une grande sérénité.

Le côté artistique du bujo est aussi important que le contenu. Pouvoir créer un environnement ludique à ses « trackers » et ses « goals » est un anti-stress redoutable – si vous avez entendu parler de pleine conscience, on la touche par cette activité du bout des doigts – sans mauvais jeux de mots !

Pinterest regorge de touts un tas de tracker avec ses objets pour débuter… au fur et à mesure de leurs utilisations, la créativité est éveillée et adaptée à soi. (quelques exemples ici 👉🏽https://www.pinterest.fr/search/pins/?rs=ac&len=2&q=bullet%20journal%20goals&eq=bullet%20journal%20goal&etslf=7000

La routine est le mot à la mode qui pourtant pendant des années a été ringard à utiliser… pourtant la nature elle même tourne avec sa propre routine : les saisons… Chaque saison apporte ses fruits, si un arbre ne porte pas de fruit, c’est souvent à cause de la saison qui s’est mal déroulée, mais moins souvent à cause de l’arbre… 🙏🏽

Tu peux peut être aimé ce thème aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *