Depuis quelques années, les trahisons marketing sur les produits liés à notre féminité m’ont conduit à revoir ma copie concernant mes schémas de pensées et d’achat 100% féminin.

Là où j’ai grandit beaucoup de femmes autour de moi considéraient leurs règles soit comme une alerte : attention tu peux tomber enceinte soit, par rapport à leur religion, comme quelque chose de sale : elles ne pouvaient pas prier durant leurs menstruations…

Les traumatismes de ma vie d’enfant et d’adolescente m’ont forcé à considérer la féminité comme quelque chose de tabou et dangereux. A l’adolescence j’ai accueilli mes règles comme quelque chose à gérer en plus 🆘

Aucun suspense pour moi, les ragnagna ce n’était pas la fête et encore moins un moyen de me connaître !! C’était plutôt synonyme de galère ! La notion de cycle ? Cocher une croix sur le calendrier le jour du début des règles compter environ 28 jours prévoir les protections et voilà 👎🏽

Il y a quelques années, j’ai commencé à avoir des effets indésirables suite à ma pilule contraceptive, de là a commencé un cheminement qui ne s’arrête plus. Plus récemment un événement personnel m’a conduit tout droit à la découverte du féminin sacré. Inéluctablement j’ai été amené à revoir mes codes concernant mon corps, mes émotions, mon instinct… J’aspire à suivre mon rythme intérieur mon cycle féminin et le cycle de la nature.

Arrêter de subir mes cycles , me réapproprier mon corps et embrasser ma féminité. Petit a petit ce virage se dessine dans ma vie. Sur ce blog, notes, compréhension… mon carnet de route vers la célébration du féminin.

Féminin sacré
Sister Hood
🌺